SPHYGMOMANOMETRE – TENSIOMETRE – MANOBRASSARD HEALTHTOP

Sphygmomanomètre HEALTHTOP, un outil médical de légende accessible à tous

Le Sphygmomanomètre ou encore appelé « Tensiomètre manuel » est un outil indispensable pour nos médecins, il a permis de sauver de nombreuses vies depuis sa création.

Le manomètre de tension artérielle ordinaire est normalement réservé au médecin mais il existe des modèles comme ce « HEALTHOP » pouvant être utilisé par tout le monde avec facilité.

Notre modèle est un Manobrassard, il dispose d’un manomètre directement incrusté dans le brassard. Le manomètre est un système permettant de mesurer la tension du patient. Une fois que le patient a posé le brassard le médecin peut alors prendre connaissance des informations liées à la tension de la personne et donc pouvoir agir et faire un diagnostic en conséquence.

Le Sphygmomanomètre apparaît à partir de 1907 à Paris et en 1911 les cardiologues Charles Laubry et Henri Vaquez innovent et mettent en vente avec la société Spengler le premier tensiomètre Manobrassard.

Aujourd’hui le Sphygmomanomètre est devenu un outil indispensable pour les médecins, avec l’avancée technologique le tensiomètre passe de manuel à électronique, ils sont aujourd’hui principalement automatisés et permettent à tout le monde de pouvoir les utiliser avec facilité.

Les caractéristiques du tensiomètre HEALTHTOP

La sacoche contient un manomètre noir avec un brassard gris, une notice d’utilisation est également incluse pour guider l’utilisateur.

Comment l’utiliser ?

Etape 1 : Placez le diaphragme qui se trouve à l’intérieur de la manchette sur le haut du bras ; enroulez la manchette autour du bras et appuyez sur le velcro.

Etape 2 : Mettez le stéthoscope dans vos oreilles, fermez la soupape à air (en tournant la molette dans le sens des aiguilles d’une montre) et gonflez la manchette en pompant avec le poire caoutchouc.

Etape 3 :  Tout en augmentant la pression, écoutez le battement du pouls et continuez à augmenter la pression jusqu’à ce que vous n’entendiez plus aucune pulsation. (Augmentez encore la pression de 20 à 30 mm).

 

sphygmomanomètre-tensiomètre

Etape 4 : Dégonflez alors la manchette en relâchant légèrement la soupape. (Dévissez la molette.) L’aiguille du manomètre descend graduellement. Ecoutez attentivement. Dés que vous entendez à nouveau battre votre pouls, fermez la soupape et lisez la graduation. Cette lecture vous donne votre tension artérielle systolique (maximale).

Etape 5 : Relâchez à nouveau la soupape tout en écoutant le battement de votre pouls. Lorsque ce battement cesse, refermez la soupape et lisez la graduation. Cette deuxième lecture vous donne votre tension artérielle diastolique (minimale)

Il est bien notifié que ce type de matériel ne remplace pas l’avis d’un vrai médecin, car il vous connait et il sait vous conseiller.

Si vous aussi, vous possédez un objet ancien

  • 0
  • 2.7 K