Comment estimer la valeur de votre objet ancien ?

Estimer la valeur d’un objet ancien

Il est souvent bien difficile d’estimer le prix d’un objet ancien. Lorsque celui-ci est trop élevé, il peut rapidement décourager les possibles acheteurs. Et à l’inverse lorsque son prix est trop bas, cela laisse penser que l’objet est d’une petite qualité ou bien qu’il présente un défaut caché. Mais alors comment trouver l’équilibre exact entre ces deux situations qui révélera le prix idéal ?

Nous allons tenter de mettre en lumière quelques faits ou astuces afin que vous puissiez plus aisément définir un prix pour vos objets ou pour des objets que vous souhaiteriez acheter.

Valeur d’un objet, c’est-à-dire ?

Il est d’abord important d’observer que ce qui fait la valeur d’un objet (ancien ou non) est la demande associée à celui-ci. Trop souvent le raccourci entre ancienneté et valeur est fait. Ce n’est pas totalement faux mais il faut d’abord reconnaître que c’est l’ancienneté d’un objet qui fait que la demande pour ce dernier augmente et que donc sa valeur augmente aussi.objet ancien camera

Avant d’aborder des astuces plus fines sur des sujet plus précis, voici deux conseils généraux quant à la mise en circulation d’objets vous appartenant :
Le premier de ces conseils étant de ne pas se précipiter à la vente. Même si vous souhaitez absolument vous en débarrasser et que vous avez vu que votre objet peut vous rapporter une belle somme, renseignez-vous ! Certaines pièces peuvent multiplier leur valeur par 3 à 5 en moins de 20 ans.
Le second est de ne pas trop insister sur le nettoyage. La patine, cette couleur que prend l’objet sous l’effet du temps, peut être un élément apportant de la valeur à votre objet.

Quelques astuces ciblées pour estimer la valeur de votre objet ancien

  • Une photo vintage perd de plus en plus de valeur si elle tend vers le jaune, au contraire, si elle a gardé une teinte marronnée alors vous pouvez en espérer un bon prix.
  • Les anciennes cartes postales perdent grandement en valeur quand celles-ci sont rédigées.
  • Le cuivre est souvent synonyme de valeur, cependant nombreux sont les objets qui n’arborent qu’une couche fine de cuivre à la surface, avec un autre métal en dessous. Ainsi pour reconnaître ce genre de technique il vous suffit d’en approcher un aimant : si l’aimant n’est pas attiré c’est que l’objet est constitué exclusivement de cuivre.
  • La vaisselle en céramique, en email ou en faïence peut être datée grâce aux motifs : les fleurs bleues renvoient aux années 20, 30, tandis que les damiers rouges aux années 40. Enfin essayez d’observer du relief et des irrégularités dans les traits car ces derniers étaient faits à la main !
  • Les objets en étain sont assurément poinçonnés (sorte de signature grâce à un objet en pointe).
  • L’ivoire qui est souvent confondu avec des matières plastiques ou de l’os est bien plus lourd que ces derniers, il vous suffit donc de soupeser l’objet afin de repérer une légèreté étonnante ou non.
  • Les meubles en bois étaient réalisés à la main jusqu’à la fin du 19ème siècle, essayez donc de repérer des irrégularités et méfiez-vous des pièces parfaitement symétriques.

Le cas des lots :
Dans le cas d’un lot comportant n pièces, une pièce unique vaut souvent bien moins de n fois moins cher du lot complet. Exemple un lot de 5 chaises anciennes à 100€ : une chaise unique sera estimée à beaucoup moins de 20€. Il est en est de même tant que le lot n’est pas complet, dans notre exemple si 4 des 5 chaises sont possédées, elles seront estimées à bien moins de 80€.

Le cas des objets de collections :
Près de la totalité des objets de collection possèdent une cote, vous pouvez donc la consulter tout en rajoutant la rareté de votre élément à cette collection qui vous donnera un prix légitime.

Vous avez des objets à mettre en vente ? Envoyez-nous vos photos et votre prix !
Nous pourrons les présenter sur ce blog ! 

00

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *