Estimation de deux ouvrages – Les Contes Flamands – Les Fables de La Fontaine

Demande d’internautes : A.

« Bonjour, j’ai 2 livres anciens avec dorure ils datent des années 1800 vous pourriez me dire à combien je peux les vendre ? Le 1er est les fables de la fontaine par A.Morel et le 2eme les contes flamands par Hippolyte Verly. »

Nos recherches :

Nous avons aujourd’hui deux superbes livres qui ont été chacun écrit par un auteur de talent. Le premier livre « les contes flamands » écrit par Hippolyte Verly et de l’autre côté « les Fables de la Fontaine » écrit par Morel.

Nous allons commencer par faire un zoom sur chaque livre pour découvrir le contenu et comprendre les idées que les deux auteurs veulent partager.

Les Contes Flamands de Hippolyte Verly – 1885

Ce livre est un regroupement de petites histoires survenues en pays de Flandre. Vous pourrez retrouver des récits de hauts faits de guerre, d’amour et trahison, beuverie ainsi que plein d’autres histoires toutes plus brillantes les unes que les autres. Ces récits se situent après le règne du roi Dagobert, donc à partir de 638 après Jésus-Christ.

Hyppolyte Verly était un auteur bien mystérieux, beaucoup de personnes sont à la recherche d’informations à son sujet. D’après les informations regroupées jusqu’à maintenant, cet auteur aurait vécu de 1838 à 1916 (source BNF) et il serait mort sans descendance. Ce dernier utilisait le pseudonyme d’Étienne Durand et étaient directeur honoraire de l’Écho du Nord (un vieux journal qui a été fermé en 1940). Il était originaire de Lille et aurait vécu dans le nord de la France durant une grande partie de sa vie.

Les Contes Flamands de Hippolyte Verly - 1885

Les Fables de La Fontaine avec une préface de Auguste Morel – 1880

Nous avons ici une reprise en un seul ouvrage des célèbres Fables de la Fontaine avec une préface et « notice » explicative rédigée par Auguste Morel.

On y retrouvera l’ensemble des fables rédigées par l’auteur très connu Jean de La Fontaine. Les plus connues mais aussi certaines méconnues. On vous invite à les découvrir avec grand plaisir !

En voilà une extraite du livre deuxième :

LE CORBEAU VOULANT IMITER L’AIGLE 

L’oiseau de Jupiter enlevant un mouton, 
Un corbeau, témoin de l’affaire, 

Et plus faible de reins, mais non pas moins glouton, 
En voulut sur l’heure autant faire. 
Il tourne à l’entour du troupeau, 
Marque entre cent moutons le plus gras, le plus beau, 

Un vrai mouton de sacrifice : 
On l’avoit réservé pour la bouche des dieux. 
Gaillard corbeau disoit,
en le couvant des yeux : 
« Je ne sais qui fut ta nourrice; 

Mais ton corps me paraît en merveilleux état • 
Tu me serviras de pâture. » 
Sur l’animal bêlant à ces mots il s’abat. 
La moutonnière créature 
Pesoit plus qu’un fromage; outre que sa toison 
Étoit d’une épaisseur extrême, 
Et mêlée à peu près de la même façon 
Que la barbe de Polyphème. 
Elle empêtra si bien les serres du corbeau, 
Que le pauvre animal ne put faire retraite : 
Le berger vient, le prend, l’encage bien et beau, 
Le donne à ses enfants pour servir d’amusette. 
Il faut se mesurer; la conséquence est nette : 
Mal prend aux volereaux de faire les voleurs. 
L’exemple est un dangereux leurre : 
Tous les mangeurs de gens ne sont pas grands seigneurs; 
Où la guêpe a passé, le moucheron demeure. 

Le corbeau voulant imiter l'aigle

Les Fables de La Fontaine de A. Morel - 1880

 

Revenons sur l’histoire du livre original :

Grâce à cet ouvrage, A. Morel rend hommage à Jean de la fontaine, l’auteur original des fables de la fontaine. Célèbre auteur de fables et de contes comme La Cigale et La Fourmi ou L’Homme et La Couleuvre, Jean de la Fontaine était une personne admirée.

Les Fables de la Fontaine sont un incontournable de l’apprentissage scolaire, du fait de la richesse de la langue française et de la qualité des histoires et des valeurs transmises.

La Valeur des Contes Flamands d’Hyppolyte Verly de 1885

En très bon état, les montants sur le web chez les professionnels antiquaires semblent osciller entre 80 et 100 €
D’autres annonces sur des sites de vente d’occasion affichent les mêmes livres vendus entre 15 et 30 € (sans avoir de détail sur l’état des livres).

La Valeur des Fables de La Fontaine (avec la notice d’A.MOREL de 1880)

Curieusement, nous constatons que les prix pour cette oeuvre se situent tous sur une tranche allant de 40 à 50 € maximum. Cependant nous n’avons été capable que de trouver des livres en état moyen. Donc il serait acceptable d’en attendre un peu plus si le livre a été très bien conservé.

 

L’information n’est qu’une estimation par regroupement de faits historiques, mais ne peut prouver aucun fait de manière certain

Vous souhaitez connaître en savoir plus sur un objet ancien ? Contactez-nous !

 Questions reponses

02

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *